La plante du mois de décembre – 2021 –

Les Drosera sont des plantes carnivores qui portent des poils glanduleux, parfois irritants, sécrétant des substances mucilagineuses (substances visqueuses) qui attirent et engluent les insectes. Après la capture, les poils se recourbent tout doucement vers le limbe de la feuille pour aller au contact de l’insecte. Une fois piégés ils sont ensuite digérés. Drosera capillaris est très présent sur le littoral guyanais et pousse dans les savanes inondables. La plante produit de petites fleurs mauves qui ne durent que quelques minutes (10 à 15 min).

Le 1 décembre 2021 à 01 h 28

La plante du mois de novembre – 2021 –

Grammatophyllum Blume est un genre représenté par 15 espèces originaires principalement des Philippines et, pour certaines, présentes de la Malaisie à la nouvelle Guinée. Grammatophyllum scriptum est une orchidée épiphyte de grande taille qui possède des inflorescences pouvant atteindre 1,50 m. Ses racines dressées permettent de capturer les feuilles mortes et d’autres débris végétaux qui tombent des arbres pour créer une niche d’humus et ainsi se nourrir. Dans son aire d'origine, les pseudobulbes sont transformés en une pâte permettant de soigner les plaies.

Le 7 novembre 2021 à 08 h 27

Richardiana

Deux nouvelles espèces de Gongora, observées dans les régions de Saül et de Camopi, dans le centre de la Guyane, sont ici décrites, illustrées et comparées aux espèces les plus proches. La première, traitée sous le nom de Gongora catalanoi, est comparée à G. pleiochroma, G. nigrita et G. histrionica. Elle se distingue principalement par un labelle avec un hypochile pourvu de longues cornes, discrètement canaliculées sur la surface ventrale et brusquement incurvées vers le haut. La seconde, Gongora jennyi, est comparée à G. retrorsa. La plante se distingue par des fleurs entièrement rose nacre, un labelle avec un onglet très court, un hypochile triangulaire pourvu de cornes situées quasi en partie médiane, rétrorses et légèrement retombantes. Une carte de répartition géographique accompagne les descriptions.

Le 5 novembre 2021 à 09 h 40

Richardiana

Un nouveau taxon de Guyane appartenant au sous-groupe d’espèces de Specklinia glanduleuses à feuilles étroites est décrit, illustré, et comparé aux espèces les plus proches : Specklinia glandulosa, Specklinia vittariifolia et Specklinia alajuelensis. Cette nouvelle espèce se reconnait par des feuilles discrètement velues à marge microscopiquement ciliée, des inflorescences pendantes et sigmoïdes jusqu’à 3,2 fois plus longues que les feuilles, des fleurs chasmogames ou cléistogames, un labelle tronqué, émarginé et une colonne avec 2 ailes latérales plutôt larges, bidentées à l’apex, les marges avec une dent aiguë aux trois quarts de la longueur. La variabilité intraspécifique des espèces apparentées est ici discutée. Specklinia pertenuis est conspécifique à Specklinia vittariifolia et rangé dans la synonymie de ce dernier. Une carte de répartition de la nouvelle espèce en Guyane, une autre de toutes les espèces à feuilles étroites de ce sous-groupe et une clé de détermination sont également fournies.

Le 8 août 2021 à 09 h 51

MNHN-Taxref : liste des orchidées. Lettre ouverte aux botanistes de Guyane

La liste Taxref sur les orchidées de Guyane est une vaste fumisterie ! Il est urgent de stopper ce brouillon avant qu’il ne devienne hémorragique et que ceux qui, par obligation ou confiance, continuent d’utiliser ce document fantaisiste nous fassent devenir la risée de la communauté scientifique. Monsieur Léotard, responsable Taxref en Guyane, à travers cette liste d’orchidées, a définitivement signé son je-m'en-foutisme et bafoué les règles les plus fondamentales du Muséum National d’Histoire Naturelle et celles du monde scientifique.

Le 10 mai 2021 à 09 h 52

RICHARDIANA

Nous dressons ici une liste exhaustive de 72 taxons d’orchidées que nous avons pu observer autour et sur le pic Coudreau des Monts Bakra. A cette liste nous avons ajouté les spécimens inventoriés antérieurement par différents auteurs. Quelques-uns, déclarés présents, l'ont été sur la base d'une interprétation erronée des spécimens et sont en fait absents du département. Nous discutons chacun d'eux. Deux autres taxons, que nous avons observés et énumérés dans cette liste, sont également discutés : nous restituons le statut de bonne espèce d’Encyclia paraensis et plaçons dans la synonymie d’Epidendrum purpureocaulis, Epidendrum ancipitinocturnum, une espèce récemment décrite du Brésil état d’Amazonas.Abstract

Le 4 mai 2021 à 10 h 32

RICHARDIANA

Neuf taxons de Vanilla, membres du morphogroupe Vanilla planifolia caractérisés par des feuilles étroites, sont discutés. Dans un premier temps, nous reprenons toutes les données contenues dans les protologues et le matériel type. Plusieurs taxons étant mal connus, nous délimitons les caractères à la fois discriminants et disponibles. La comparaison de ces caractères au sein des neuf taxons nous amène enfin à définir les relations que ceux-ci présentent. In fine, cinq d'entre eux sont reconnus comme bonnes espèces : Vanilla odorata, V. ensifolia, V. fimbriata, V. ribeiroi, V. labellopapillata. Pour chacune, description détaillée et distribution sont données. La présence de V. fimbriata et de V. labellopapillata en Guyane française est ici documentée pour la première fois. Une clé d'identification est proposée pour aider à distinguer ces cinq espèces.

Le 19 avril 2021 à 09 h 41

La plante du mois d’avril

Peristeria Hooker est un genre représenté par 12 espèces et connu du sud de l'Amérique centrale et du nord de l'Amérique du sud. Ce mois-ci, nous avons le plaisir de vous présenter cette orchidée appelée communément “orchidée  colombe“. Regardez d’un peu plus près, tout y est ! La tête et le bec, les ailes, la queue… en outre, comme si la beauté et l’originalité des fleurs n’étaient pas suffisantes, celles-ci dégagent une odeur puissante et très agréable. Cette orchidée de grande taille est la fleur nationale du Panama. Ses inflorescences mesurent plus d’un mètre de longueur et portent jusqu’à 30 fleurs qui s’ouvrent par trois ou quatre successivement.

Le 2 avril 2021 à 08 h 41

RICHARDIANA

Une population de Xylobium observée près de Saül s’est avérée être un représentant d’une espèce déjà décrite mais jamais signalée sur le département. La plante, Xylobium coelia, n’est pour le moment connue que du Venezuela, de la Colombie, de l’Equateur et du Pérou. Une brève description, quelques illustrations et une carte de réparation géographique sont fournies. Une clé des trois espèces connue en Guyane est proposée.

Le 16 mars 2021 à 05 h 25

La plante du mois de mars

Appelé communément arbre à orchidée pour leurs fleurs aux allures d’orchidée ou sabot de vache en raison des feuilles en forme de sabot, ce genre regroupe aujourd’hui pas loin de 525 espèces principalement originaires d’Asie. Aux  petits soins depuis presque 5 ans B. yunnanensis nous offre ici sa première floraison ! Une floraison plutôt spectaculaire puisque cet arbuste lianescent et très probablement unique représentant dans notre département est originaire de Chine où il pousse généralement entre 1200 et 2000 mètres d’altitude. L’incroyable adaptation de cette espèce au biotope guyanais n’a pas fini de nous surprendre !

Le 3 mars 2021 à 03 h 51

RICHARDIANA

L’État d’Odisha abrite une grande richesse florale et faunistique avec des paysages variés. Il bénéficie de presque tous les types de végétations. Parmi ses richesses florales, la diversité des orchidées joue un rôle important. Ces dernières sont connues pour leurs belles fleurs ayant une valeurs écologiques. Une étude approfondie réalisée sur le terrain de 2009 à 2020 dans différentes zones de l’état, appuyée par des informations trouvées dans la littérature et par le matériel conservé dans les collections d’herbiers locaux, nous permettent de proposer, dans cet article, une liste de 160 espèces appartenant à 50 genres distincts. En outre, des données sur l’endémisme, les aspects de conservation, les valeurs médicinales et économiques de certaines d’entre elles sont fournies.

Le 21 février 2021 à 11 h 26

La plante du mois de février

Établi par Joao Barbosa Rodrigues en 1877, le genre comporte plus de 95 espèces toutes originaires de l’Amérique tropicale. Sept espèces poussent en Guyane. Anathallis sclerophylla est une plante épiphyte de taille moyenne assez commune en forêt humide de moyenne à haute altitude.

Le 11 février 2021 à 09 h 31

Le livre des orchidées de Guyane

Cet ouvrage de presque 700 pages et financé par le jardin botanique de Guyane présente un état des connaissances actuelles, mettant en avant les avancées récentes sur la compréhension des orchidées, mais aussi les groupes pour lesquels des études sont encore nécessaires pour en décrypter la taxinomie. Tout ce travail, enrichi d’une iconographie de qualité, nous l’avons concentré dans cet ouvrage unique qui permettra à chacun, botaniste amateur ou professionnel, orchidophile ou simple amoureux des plantes, de se familiariser avec cette diversité florale exceptionnelle.

Le 10 février 2021 à 01 h 02

RICHARDIANA

Un spécimen de Catasetum, collecté en 2014 dans l’état du Rondônia, au Brésil, avait été, à tort, attribué à l’époque à Catasetum spitzii. Une révision de ce matériel a permis de ré-évaluer cette identification et de constater qu’il s’agit en réalité d’une espèce différente, qui est ici décrite sous le nom de Catasetum desouzae. L’article propose une description morphologique détaillée du taxon, accompagnée d’une planche de dessins analytiques et d’une photographie de la fleur. Une comparaison minutieuse avec Catasetum spitzii et une discussion sur la possibilité d’une hybridation naturelle entre cette espèce et Catasetum galeritum sont proposées.

Le 10 février 2021 à 12 h 51

Archives

Décembre 2021

Novembre 2021

Octobre 2021

Septembre 2021

Août 2021

Juillet 2021

Juin 2021

Mai 2021

Avril 2021

Mars 2021

Février 2021

Janvier 2021

Décembre 2020